Palais de Mafra

Situé à 30 km au nord-ouest de Lisbonne, le site a été conçu par le roi Jean V en 1711 comme représentation matérielle de sa conception de la monarchie et de l’État. Cet imposant édifice rectangulaire abrite les palais du roi et de la reine, la chapelle royale, en forme de basilique baroque romaine, un monastère franciscain et une bibliothèque renfermant encore 36 000 volumes. Il est complété par le jardin du Cerco, au tracé géométrique, et le parc de chasse royale (Tapada). L’édifice royal de Mafra est l’un des ouvrages les plus remarquables entrepris par le roi Jean V, qui illustre la puissance et l’étendue de l’empire portugais. Jean V adopta les modèles architecturaux et artistiques du baroque romain et italien et commanda des œuvres d’art qui font de Mafra un exemple exceptionnel du baroque italien.

Sanctuaire du Bon Jésus de Braga

Situé sur les pentes du mont Espinho, qui domine la ville de Braga, au nord du Portugal, ce paysage culturel évoque la Jérusalem chrétienne et reproduit un mont sacré couronné d’une église. Construit sur une période de plus de 600 ans, principalement dans un style baroque, le sanctuaire illustre la tradition européenne de Sacri Monti (monts sacrés), promue par l’église catholique au Concile de Trente, au XVIe siècle, en réaction à la Réforme protestante. L’ensemble du Bon Jésus est centré sur une Via Crucis qui parcourt le flanc ouest du mont. Il compte une série de chapelles qui abritent des sculptures évoquant la Passion du Christ, des fontaines, des sculptures allégoriques et des jardins classiques. La Via Crucis mène à l’église, construite entre 1784 et 1811. Les bâtiments en granit ont des façades en plâtre, blanchies à la chaux, encadrées de maçonneries en pierres apparentes. Le célèbre escalier des Cinq Sens, qui comporte des murs, des marches, des fontaines, des statues et d’autres éléments ornementaux est l’œuvre baroque la plus emblématique au sein du bien.

error: Contenu protégé